Popelini, mon chouchou en X

Publié le par laeti-te-tables

Un jour de novembre, de douces conspiratrices, enjôlant les perfides années,  ont poussé la porte gourmande d'un écrin chou.

 

Chou, choux et rechoux, des murs à la vitrine, un boîte de bijoux...

Et enfin l'élève récite ces délicieux pluriels...en X!

Oh! oui!... cet X!

is.jpeg

 

Incantation mallarméenne appelle l'X de son savoureux poème qui vous met la tête à l'envers...

Un chou, un poème en X....

Un frémissement extatique, excellent remède aux ans qui passent... (Merci les conspiratrixes!)

Et le X sème son audace...

Bombés eXquis, eXceptionnelles rondeurs, glaçage seXy, bijouX friands...

 

Popelini eXplose en bouche... Pop! La chair offre ses saveurs eXotiques...Rose-framboise, Vanille de Madagascar, Pistache confit de griotte, Caramel au beurre salé, Tiramisu-bailey's....

 

La boutique... Métro Filles du Calvaire... (sœurs bénédictines réformées... ça calmera les ardeurs...)

29 rue Debelleyme

75003 Paris

Un petit lien en attendant de croquer :

                                              http://popelini.com

 

 

Dans ma boîte à bijoux, là où dorment les doux souvenirs, les havres bienveillants et audacieux, mordant de leur bonne humeur, il y a mes deux amixes et les choux Popelini si X!

 

PS : Si vous ne connaissez pas l'X façon Mallarmé... Voilà un de ses joujoux, le sonnet en X !

 

Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx,
L'Angoisse, ce minuit, soutient, lampadophore,
Maint rêve vespéral brûlé par le Phénix
Que ne recueille pas de cinéraire amphore

 

Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx
Aboli bibelot d'inanité sonore,
(Car le Maître est allé puiser ses pleurs au Styx
Avec ce seul objet dont le Néant s'honore.)

 

Mais proche la croisée au nord vacante, un or
Agonise selon peut-être le décor
Des licornes ruant du feu contre une nixe,

 

Elle, défunte nue en le miroir, encor
Que, dans l'oubli formé par le cadre, se fixe
De scintillations sitôt le septuor.

 

                                             Mallarmé, Poésies

Publié dans Boîte à trésors...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
César buvait un coup avec Panoramix ;<br /> Le vin était versé de sa meilleure amphore.<br /> Ils parlaient de potion, de serpes, de folklore,<br /> Du pas de la licorne et du vol du phénix.<br /> <br /> Sous le velum orné d'un archéoptéryx,<br /> L'entretien se poursuit, s'affine, s'élabore,<br /> Aidé par le bon vin que leur propose encore<br /> La servante que vêt le tissu des bombyx.<br /> <br /> César, admiratif devant un athanor,<br /> Voudrait le reproduire en motif de décor ;<br /> Il goûte une potion que le vieux druide mixe.<br /> <br /> Voyez ça, mes amis, ce magicien est fort !<br /> A dit le chef romain, soudain rendu prolixe ;<br /> Regardez ! Mes cheveux ont la couleur de l'or.
Répondre